Médiation et interprétariat pour améliorer l'accès aux soins

Date : 
Vendredi 17 Novembre 2017

La HAS a publié 2 référentiels sur la médiation et l'interprétariat en santé afin d'améliorer l'accès aux soins des populations vulnérables.

La médiation et l'interprétariat ont été reconnus par la loi de modernisation de notre système de santé du 26 janvier 2016 comme deux moyens permettant de réduire les inégalités en santé.

La HAS avait pour mission d’élaborer des référentiels pour en préciser les bonnes pratiques et le cadre d’intervention.

La médiation en santé pour les personnes éloignées des systèmes de prévention et de soins (référentiel de compétences, formation et bonnes pratiques)

Le médiateur en santé joue le rôle d’interface entre les personnes éloignées du système de santé et les structures de prévention et de soins. Il permet de faciliter l'accès aux droits, à la prévention et aux soins des personnes vulnérables ainsi que sensibiliser les acteurs de santé aux obstacles que rencontre ce public.

Sa mission est composée de 4 étapes :

  1. Diagnostiquer les obstacles au recours à la prévention et aux soins, en allant à la rencontre des structures, des professionnels de santé d’une part et des publics-cibles d’autre part, pour les sensibiliser et créer un lien de confiance.
  2. Recréer la rencontre entre les structures et les populations concernées, pour les aider à se comprendre et faciliter la coordination.
  3. Favoriser des actions collectives de prévention et d’éducation à la santé
  4. Participer à la mise en place de solutions structurantes et de long terme

Télécharger le référentiel

Interprétariat linguistique dans le domaine de la santé (référentiel de compétences, formation et bonnes pratiques)

Pour les populations parlant peu ou pas le français, le recours à un interprète est indispensable à certains moments clés : consultation initiale, annonce de diagnostic ou de résultats, initiation ou changement de traitements.

La mission de l'interprète est composée de 4 étapes :

  1. Avant l’entretien, le professionnel de santé informe l’interprète sur le motif de la consultation afin que celui-ci se prépare pour mobiliser les termes techniques et gérer ses émotions.
  2. Au début de l’entretien, l’interprète est présenté au patient afin de créer un climat de confiance.
  3. Pendant l’entretien, le professionnel de santé veille à éviter tout jargon, accorde à l’interprète le temps nécessaire pour la restitution de l’intégralité de ses propos, s’adresse directement au patient alors que l’interprète se maintient en retrait.
  4. Après l’entretien, un bilan sur le déroulement de l’entretien est organisé entre le professionnel de santé et l’interprète, permettant de ce fait d’éviter à l’interprète de se retrouver seul avec le patient.

Télécharger le référentiel

La HAS estime que la pérennité de la médiation et de l'interprétariat en santé repose sur la reconnaissance des acteurs et un financement adapté ainsi que sur la formation des futurs professionnels de santé aux inégalités d'accès aux soins.

Plus d'infos sur le site de la HAS

 

Voir toute l'actualité en Appui Professionnels